Hapag-Lloyd lance un service régulier de conteneurs pour la Méditerranée à Saint John, au Nouveau-Brunswick

Saint John (N.-B.) – Une entente annoncée par le Canadien Pacifique et Hapag-Lloyd fin 2020 est maintenant confirmée. Mercredi, une annonce à la clientèle (en anglais) a révélé le lancement d’un service hebdomadaire de conteneurs en rotation de la Méditerranée à Saint John, au Nouveau-Brunswick. Le navire qui inaugure le nouveau service, le Liverpool Express, arrivera le 27 mai.

Chef de file internationale de la navigation de ligne, Hapag-Lloyd compte 237 navires modernes, transporte 11,8 millions d’équivalents vingt pieds (EVP) par an, emploie près de 13 100 personnes dans 395 bureaux de 129 pays, et dessert plus de 600 ports à travers le monde.

Le fret à l’arrivée utilisera les attributs géographiques et intermodaux de Port Saint John, en particulier le service du Canadien Pacifique qui offre un avantage non négligeable : le transport par rail jusqu’au Midwest des États-Unis.

La présence d’un exploitant de terminal à conteneurs de calibre mondial – DP World – et le projet de modernisation du côté ouest, qui devrait arriver à son terme début 2023, continuent d’attirer l’investissement et de susciter l’intérêt du secteur privé dans le Port de Saint John.

Déclaration de Jim Quinn, PDG, Port Saint John : « L’ajout du service méditerranéen d’importation hebdomadaire d’Hapag-Lloyd à Saint John constitue encore une réussite au sein de la stratégie à long terme en faveur du port moderne de demain. Nous sommes heureux de renforcer la pérennité de notre relation avec Hapag-Lloyd en affirmant notre collaboration avec DP World et le Canadien Pacifique, des partenaires très engagés à l’égard des résultats, du service et de l’optionalité. Le nouveau service de conteneurs prouve aussi que notre projet de modernisation du terminal sur plusieurs années – d’une valeur de 205 millions de dollars et appuyé par un partenariat avec les gouvernements du Canada et de la province du Nouveau-Brunswick – attire toujours de nouvelles entreprises et de nouveaux investissements dans notre région, puisque la proposition de valeur de Port Saint John est élevée sur le marché. »

Déclaration de Matthew Leech, PDG, DP World Americas : « Nous sommes enchantés d’accueillir Hapag-Lloyd au terminal DP World de Saint John. En choisissant Saint John comme premier port d’escale de son service transatlantique en Amérique du Nord, Hapag-Lloyd prouve une nouvelle fois que le développement permanent du terminal, conjugué à la présence ferroviaire du Canadien Pacifique dans l’arrière-pays portuaire nord-américain, sont essentiels à l’amélioration de l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement pour les transporteurs et les clients. Ce nouveau service soutiendra également l’économie locale et améliorera l’accès aux marchés américains, mettant en lumière l’avantage de la collaboration entre le Port de Saint John, le Canadien Pacifique et DP World. »

Déclaration de Keith Creel, président et chef de la direction, Canadien Pacifique : « Nous commençons à peine à entrevoir le potentiel de Port Saint John. Le Canadien Pacifique est fier et heureux de travailler avec Hapag-Lloyd, Port Saint John, DP World et des acteurs de la chaîne d’approvisionnement de tout le Nouveau-Brunswick. Ce nouveau service profitera à la croissance économique de la région et créera un lien essentiel avec le reste du monde. »

– 30 –

Renseignements aux médias :

Paula Copeland, directrice, Communications et Responsabilité sociale de l’entreprise, Port Saint John, cellulaire : (506) 650-5288, courriel : pcopeland@sjport.com

Salem Woodrow, Chemin de fer Canadien Pacifique Limitée, téléavertisseur (24 h sur 24, 7 jours sur 7) : Alert_MediaRelations@cpr.ca, Salem_Woodrow@cpr.ca

 

Cet article est également disponible en : Anglais