Important trafic de marchandises à Port Saint John en 2021

Les chiffres du troisième trimestre indiquent de fortes hausses par rapport à l’an dernier, jusqu’à 128 % dans certains secteurs.

SAINT JOHN (N.-B.) – Au cours des trois premiers trimestres de 2021, le tonnage total de fret à Port Saint John a augmenté de 19 % par rapport à la même période en 2020. On avait enregistré 18,6 millions de tonnes de marchandises au cours des neuf premiers mois de 2020, contre 22,2 millions de tonnes à la fin du mois de septembre 2021.

En date de la fin septembre, la quantité de conteneurs équivalents vingt pieds (EVP) passés par le port a crû de 6 % par rapport à 2020. C’est la cinquième année consécutive que ce secteur enregistre une hausse à Port Saint John.

Plusieurs projets importants, énoncés ci-dessous, ont été mis en œuvre en 2020 et en 2021; ils continueront à avoir des répercussions positives sur les marchandises conteneurisées dans nos installations :

  • poursuite du projet de modernisation du côté ouest – appuyé à hauteur de 205 millions de dollars par un partenariat de financement conclu entre le gouvernement du Canada, la province du Nouveau-Brunswick et Port Saint John – qui devrait arriver à son terme en 2023;
  • lancement de la stratégie « atout de la côte Est » et de services ferroviaires du Canadien Pacifique par l’acquisition et l’amélioration de l’ancienne ligne des Chemins de fer du Centre du Maine et du Québec dans l’État du Maine, renforçant ainsi la situation de Port Saint John en tant que seul port doté de deux compagnies de chemin de fer nationales de catégorie I au Canada atlantique;
  • lancement du service de conteneurs régulier du transporteur océanique Hapag-Lloyd en 2021, lequel vient s’ajouter à MSC et à CMA CGM.

« Nous nous concentrons sur la croissance du secteur des conteneurs en collaboration avec notre exploitant de terminal DP World, qui intègre sa portée et son influence internationales aux avantages de notre projet de modernisation du côté ouest, afin d’atteindre notre objectif commun de croissance durable. Le renforcement de bases solides avec nos partenaires dans les secteurs ferroviaire et maritime constitue une autre composante essentielle de l’innovation dans la chaîne d’approvisionnement à mesure que nous modernisons ce port », explique le capitaine Chris Hall, président-directeur général par intérim de Port Saint John.

Dans d’autres secteurs des marchandises, on enregistre une hausse de 128 % des marchandises en vrac depuis le début de l’exercice. La potasse et les métaux recyclés sont principalement à l’origine de cette augmentation. La potasse comptait pour 444 550 tonnes à la fin du mois de septembre 2020 et représentait 1,25 million de tonnes à la fin du mois de septembre 2021. Le tonnage des métaux recyclés s’élevait à 147 230 fin septembre 2020; il atteignait 234 989 au 30 septembre 2021.

Le secteur du vrac liquide connaît lui aussi une hausse par rapport à l’an dernier, avec une augmentation de 16 % par rapport à la même période en 2020.

Port Saint John est le plus grand port en importance au Canada atlantique en ce qui concerne le tonnage; il manutentionne différentes marchandises dont le vrac liquide et solide, le divers et les conteneurs en plus d’accueillir les navires de croisières.

–30 –

Renseignements aux médias :

Paula Copeland, directrice, Communications et Responsabilité sociale de l’entreprise, Port Saint John, [email protected], 506-650-5288.