La baie de Fundy : lieu pilote pour le Processus de planification d’intervention par secteur

SAINT JOHN (NB) – Saint John et la baie de Fundy feront partie des quatre lieux pilotes du Processus d’intervention de planification par secteur établi par le gouvernement. Cette annonce fait suite au lancement il y a quelques mois par le gouvernement du Système de sécurité de classe mondiale pour les navires-citernes.

La planification d’intervention par secteur consiste en la création d’un nouveau modèle d’atténuation des risques dynamique qui permet d’adapter les mesures de préparation et d’intervention en cas de déversement au niveau et aux types de risque dans une région donnée en fonction de certains facteurs comme les milieux marins, les vulnérabilités environnementales, la taille des pétroliers et le niveau de circulation maritime. Le processus pilote de Planification d’intervention par secteur élaborera un plan qui tiendra compte des défis uniques de chaque secteur.

« Je suis heureux d’annoncer que Saint John et la baie de Fundy seront l’un des lieux pilotes du modèle de Planification d’intervention par secteur, qui tiendra compte des facteurs locaux de notre région plutôt que de se fonder sur une approche d’intervention nationale », a déclaré Rodney Weston, député de Saint John.

Les trois autres secteurs de mise à l’essai sont : le sud de la Colombie-Britannique, Port Hawkesbury, en Nouvelle-Écosse et la Voie maritime du Saint-Laurent, entre la ville de Québec et l’île d’Anticosti, au Québec.

« Cette initiative améliorera l’efficience, la sécurité et la gestion environnementale du transport maritime dans la baie de Fundy en créant une méthodologie normalisée de gestion tous risques en vue de coordonner efficacement les efforts d’intervention en cas d’incidents maritimes », a déclaré le PDG de Port Saint John, Jim Quinn.

« L’annonce d’aujourd’hui va de pair avec le lancement en début d’année par la ministre des Transports, l’honorable Lisa Raitt, du Système de sécurité de classe mondiale pour les navires-citernes, et avec la récente annonce du financement conjoint pour la mise en place d’une bouée météorologique SmartATLANTIC pour Saint John », a déclaré Peter Gaulton, président du Conseil d’administration de Port Saint John. Ces trois annonces témoignent de l’engagement de notre gouvernement envers la sécurité dans l’industrie maritime, surtout à Saint John et dans la baie de Fundy, où il existe une forte concentration de cargaisons à haut risque. »

M. Weston a profité de l’occasion pour souligner les investissements de 31 millions de dollars sur cinq ans afin que la Garde côtière canadienne élabore un Système de commandement en cas d’incident (SCI). Une fois mis en œuvre, ce système veillera à l’établissement ou à l’amélioration des infrastructures et des mesures de protection en vue de protéger l’environnement grâce à une intervention multilatérale efficace et efficiente en cas d’incidents.

– 30 –

RENSEIGNEMENTS AUX MÉDIAS :

Paula Copeland
Communications
Port Saint John
(506) 636-4674
(506) 650-5288
[email protected]

Faith Nagle
bureau de Rodney Weston
député de Saint John
(506) 657-2502
Download PDF: Bay of Fundy to be Pilot Site for Area Response Planning Process

Cet article est également disponible en : Anglais