L’étude sur un port d’escale adjugée à Dillon Consulting

SAINT JOHN (NB) – Port Saint John, qui célèbre 25 années d’activité de croisières, se tourne maintenant vers l’avenir.

Le ministère du Tourisme du Nouveau-Brunswick et Port Saint John collaborent à une étude de faisabilité qui explorera possibilité de faire de Saint John un port d’escale pour les navires de croisières.

Saint John pourrait ainsi devenir le point de départ et d’arrivée du voyage d’un passager de croisière.

« Saint John est le centre urbain des attractions naturelles de notre baie de Fundy, d’envergure mondiale. L’industrie des croisières est bien établie dans le port et notre ville offre de nombreuses possibilités de vols et d’hôtels; faire passer le volet croisières à l’étape suivante constitue donc une progression logique, a souligné l’honorable Trevor Holder, ministre du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture. À mesure que l’étude progressera, nous serons impatients de connaître les conclusions et la manière de faire avancer le projet ensemble ».

Le ministère du Tourisme finance l’étude; Port Saint John dirige le projet et a lancé une demande propositions plus tôt cette année. Dillon Consulting, un cabinet canadien, a présenté une proposition de 49 500 $ qui a été retenue.

Dillon comptera sur les spécialistes de ses bureaux d’un bout à l’autre du Canada, particulièrement John Spalding de Vancouver.

« On ne pouvait souhaiter meilleure annonce pour marquer le début de notre 25e anniversaire. Le statut de port d’escale aurait une importance énorme pour l’industrie touristique de Saint John et de toute la province. Les visiteurs viendraient ici en avion, séjourneraient dans les hôtels, magasineraient et exploreraient la région. Nous aurions une autre occasion de faire connaître la province et d’augmenter les revenus dans la communauté », a ajouté le président-directeur général de Port Saint John, Jim Quinn.

L’industrie des croisières constitue une importante source de revenus et de vitalité culturelle pour le Nouveau-Brunswick. Les retombées économiques des croisiéristes, des membres d’équipage et des compagnies de croisières s’élèvent à 30 millions de dollars dans la région.

 

-30-

Renseignements aux médias:

Paula Small
Engagement envers les intervenants et la collectivité
Port Saint John
(506) 650-5288
e. [email protected]
Jane Matthews-Clark
Communications
Ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture
(506) 444-4454

 

Download PDF: Port Saint John Homeport Study Awarded to Dillon Consulting

Cet article est également disponible en : Anglais