Les gens au port : Kelly Anne Loughery, guide touristique pour les croisières

Sur cette photo : Kelly Anne Loughery, guide touristique pour Aquila Tours au port de Saint John.

Le présent article fait partie de la chronique sur les gens au port, que nous avons amorcée plus tôt cette année.

Nous voulions présenter les nombreuses parties prenantes et entreprises partenaires qui contribuent au succès du port dans les secteurs des croisières et des marchandises.

On peut facilement supposer que tous ceux et celles qui travaillent ici sont des employés de Port Saint John – mais ce n’est pas le cas. Bon nombre de personnes qui travaillent sur l’eau et sur les quais sont employées par des entreprises partenaires qui fournissent des services essentiels.

Aujourd’hui, nous présentons Kelly Anne Loughery, l’une des 55 guides touristiques au service d’Aquila Tours, une entreprise partenaire de Port Saint John. Au cours des dernières années, Hospitalité Saint John a récompensé deux fois Kelly Anne du prix de guide touristique de l’année, à partir des bulletins de vote remplis par les passagers de croisière. Nous l’avons interrogée au sujet du type de travail qu’elle fait et de ses premiers pas comme guide.

Q: Quelle impression souhaitez-vous laisser par-dessus tout auprès des passagers de croisière?

 R: Je veux qu’ils aient l’impression que Saint John et les régions avoisinantes ont tout pour plaire : l’histoire, l’architecture, les produits locaux, la culture unique et la nature, qui comprend bien sûr notre fabuleuse baie de Fundy. Je veux qu’ils rentrent chez eux et racontent à leurs amis : « Nous avons visité le plus bel endroit du Canada; j’ai déjà hâte d’y retourner! »

 Q: Quelles sont les questions les plus intéressantes que vous ont posées les passagers de croisière?

 R: Les gens s’intéressent beaucoup à la vie quotidienne dans les endroits qu’ils visitent. Alors, j’aime toujours recevoir ce type de question et j’essaie de répondre à de nombreuses interrogations avant même qu’on me les pose. Les visiteurs du sud des États-Unis posent toujours des questions sur nos hivers, et tout le monde est fasciné par nos marées de la baie de Fundy. J’ai la double nationalité, alors on m’interroge souvent sur les différences entre le Canada et les États-Unis, surtout en ce qui a trait à notre système de santé.

 Q: Qu’aimez-vous le plus dans votre travail?

 R: J’ADORE faire partie de l’équipe d’Aquila! Je suis si fière d’être au service d’une entreprise locale qui rend service à la collectivité depuis plus de 30 ans. Melanie, Danielle et les autres membres de l’équipe de direction apportent un immense soutien à chacun. Je suis donc heureuse de faire partie de la famille d’Aquila. D’un point de vue plus fondamental, j’aime porter mon costume de Loyaliste. Ça peut sembler bête, mais c’est le cas. Cela m’aide à adopter le bon état d’esprit, et les visiteurs aiment les costumes; ils enrichissent leur expérience locale. Je peux marcher

 Q:  Quelle a été votre journée la plus stimulante en tant que guide touristique?

 R:  Je ne me souviens pas d’un jour en particulier, mais je dois dire que les journées les plus stimulantes sont celles où je dois accueillir un groupe nombreux à l’air impassible. Si mes invités montrent de l’intérêt et de l’engagement, tout s’enchaîne naturellement, et le temps file. Dans le cas contraire, la journée peut être longue et épuisante.

 Q: HOW LONG HAVE YOU WORKED FOR AQUILA TOURS? 

 R: Depuis 2010. Les nouveaux guides d’Aquila passent l’été à suivre une formation et à se préparer pour la saison achalandée d’automne. J’ai fait ma première visite en septembre 2010.

Q: Qu’est-ce qui vous a incité à devenir guide touristique?

 R: J’avais une majeure en histoire et j’aime faire de la recherche, alors le travail de guide me permet d’exprimer cet aspect de ma personnalité. J’aime notre histoire, ici dans la région de Saint John, et il m’est souvent arrivé de faire des suggestions aux touristes ayant besoin d’aide, dans les rues. Pendant des années, mes amis me disaient que je devrais travailler comme guide touristique… alors, je me suis lancée.

 Q: Quels conseils avez-vous à donner à quiconque aimerait devenir guide?

 R: Étudiez sans cesse et conservez des dossiers précis. Je corrige et j’améliore constamment l’information que je communique. Surtout, je conseillerais de rester soi-même. Nous avons une histoire passionnante et d’authentiques récits fascinants. Il est inutile d’en rajouter ou de raconter de fausses histoires. Si vous éprouvez de la passion pour votre environnement et que vous souhaitez la partager, vous serez en mesure de susciter l’intérêt de vos invités sans grand effort.

 Q: À quoi consacrez-vous votre temps, en dehors de la saison des croisières?

 R: J’aime la solitude et le silence de l’hiver; je l’appelle la « saison sans culpabilité ». J’écris, je fais de la recherche, je lis et je regarde de nombreux films. Je fais beaucoup de jardinage au printemps et à l’été, et je me passionne pour la photographie toute l’année. Pendant de nombreuses années, j’ai participé à la préservation des phares, et je m’y intéresse toujours. Je fais habituellement un grand voyage par année, et j’aime aussi les brèves escapades (d’une ou deux journées) pour explorer notre région.

Pour en savoir davantage sur les possibilités de carrière à Aquila Tours, consultez son site Web. L’entreprise compte 55 guides touristiques, et, pendant la saison, son équipe des croisières est composée de 70 personnes au total!


Note de la rédaction : À mesure que progressera cet automne chargé, Kelly Anne, comme de nombreux guides locaux, partagera avec les passagers de croisière son amour pour Saint John et la baie de Fundy. La prochaine fois que vous verrez passer un autocar, il se peut que Kelly Anne se trouve à bord. Suivez le déroulement de la saison des croisières en consultant la page Facebook de Cruise Saint John et le compte Twitter de Port Saint John : @PortSaintJohn.


Cet article est également disponible en : Anglais