Une étude sur les retombées économiques détermine que le tourisme de croisière apporte au Nouveau-Brunswick des retombées annuelles de 49,9 millions de dollars

Port Saint John a publié aujourd’hui les plus récents chiffres concernant les retombées économiques pour le secteur des croisières au Nouveau-Brunswick, qui indiquent que, dans l’ensemble, l’impact annuel de l’industrie des croisières dans la province a augmenté de 41,5 millions $ par année à 49,9 millions $ par année, soit une hausse de 20 %.

Les nouveaux chiffres sont tirés d’une étude d’impact économique intitulée « International Cruise Industry in Canada (2016) », menée par Business Research & Economic Advisors en partenariat avec l’Atlantic Canada Cruise Association.

L’impact total comprend les dépenses directes des compagnies de croisière et de leurs passagers et membres d’équipage au Nouveau-Brunswick, qui s’élèvent à 21,5 millions $, 298 emplois directs dans la province et 12,5 millions $ en revenu personnel.

« L’étude met en relief l’importance du secteur des croisières dans la province du Nouveau-Brunswick et souligne le fait que, bien que les navires viennent au port, la région tout entière rend cette destination attrayante pour les visiteurs », a expliqué Jim Quinn, PDG de Port Saint John.

« Notre conseil d’administration est heureux des étroites relations qu’a établies la direction du port avec l’industrie des croisières et souhaite une forte présence soutenue de cet important secteur », a déclaré Philip Brewer, président du conseil de Port Saint John.

Cette année, Port Saint John accueille depuis 29 ans les croisiéristes à Saint John et au fil du temps, la destination s’est taillé la réputation de port d’escale de choix dans l’itinéraire Canada-Nouvelle-Angleterre.

Le Grandeur of the Seas, l’un des 64 navires à nous rendre visite cette année, fait escale aujourd’hui.  Lorsque le dernier navire de croisière de l’année quittera le port, le 1er novembre, environ 144 000 passagers et 57 700 membres d’équipage s’ajouteront aux quelque 2,4 millions de croisiéristes ayant visité Saint John depuis 1989.

Port Saint John est le troisième port en importance au Canada en ce qui concerne le tonnage; il manutentionne différentes marchandises dont le vrac liquide et solide, le divers et les conteneurs en plus d’accueillir les navires de croisière.

30 –

Renseignements aux médias : Paula Copeland, gestionnaire, Communications et Gouvernance, Port Saint John, cell. : (506) 650-5288, courriel : [email protected]

Retombées économiques de l’industrie des croisières au Nouveau-Brunswick

 

  2012 2016
Dépenses directes du secteur des croisières (compagnies, passagers et membres d’équipage) 19,7 M$ 21,5 M$
Emplois 291 298
Revenu d’emplois 11,3 M$ 12,5 M$
Retombées pour le secteur des biens et services 41,5 M$ 49,5 M$

Sources :

« International Cruise Industry in Canada, Business Research & Economic Advisors, 2012 »

« International Cruise Industry in Canada, Business Research & Economic Advisors, 2016 »

 

Cet article est également disponible en : Anglais