Port Saint John soutient les besoins essentiels en communication des gens de mer en leur offrant un service Wi-Fi à quai

Saint John (N.-B.-) – La pandémie de COVID-19 a intensifié l’isolement des gens de mer. Port Saint John a récemment pris les devants pour les aider en cette période de crise sans précédent en investissant dans un service Wi-Fi à quai aux terminaux du côté ouest.

Durant les premiers mois de la pandémie, les services personnalisés auxquels se fient les gens de mer du monde entier ont été suspendus, incluant notamment ceux de la Saint John Seafarer’s Mission. À mesure que la pandémie prenait de l’ampleur, le rapatriement des gens de mer a évolué, devenant un enjeu mondial. On estime que des milliers de marins ont travaillé des mois supplémentaires, au-delà des contrats établis, dépassant souvent le maximum permis par les normes internationales du travail dans le domaine maritime. Cette réalité, conjuguée à peu ou pas de congés, a entraîné une situation jugée inacceptable pour Port Saint John et pour la Saint John Seafarer’s Mission.

Les règlements du gouvernement ont été modifiés à la fin de l’été dernier, ce qui a permis à la Mission de reprendre une version modifiée de ses activités. Port Saint John a alors rapidement agi, de concert avec le conseil bénévole de l’organisme, afin de créer des protocoles et un environnement et des processus sûrs permettant aux gens de mer d’accéder au Centre de la Mission. Malheureusement, malgré toutes les bonnes intentions, peu d’entre eux se sont prévalus de l’offre de service, étant dissuadés par les procédures de compagnie, les procédures à bord des navires ou même par leurs propres préoccupations liées au risque de contracter la COVID-19 à terre. Port Saint John et la Saint John Seafarer’s Mision ont vite compris qu’une autre solution s’imposait.

« Compte tenu de la crise à l’échelle de l’industrie qui touche les marins, Port Saint John a déterminé qu’un service Wi-Fi à quai serait plus pertinent et plus important que jamais auparavant.  Cette idée devenue priorité, la création d’un service Wi-Fi s’est transformée en projet essentiel destiné à améliorer les possibilités de contact social des gens de mer avec leur foyer, leurs familles et amis durant leur séjour dans le port. Nous avons également pris conscience que, compte tenu des répercussions technologiques et financières et de l’urgence de la situation, la Mission avait besoin d’un coup de pouce pour concrétiser le projet dans nos terminaux du côté ouest », a déclaré Chris Hall, vice-président, Opérations et Capitainerie à Port Saint John.

« Les besoins des gens de mer de passage ont toujours représenté une priorité pour Port Saint John. Les liens sont tissés serrés entre Port Saint John et la Saint John Seafarer’s Mission, et Port Saint John contribue à cette œuvre financièrement, par des dons en nature, du bénévolat et diverses activités de collecte de fonds. L’aumônier du port, Eric Phinney, a fait du projet de Wi-Fi à quai un objectif à long terme de l’organisation.  En cette période difficile, tous ont compris qu’il fallait agir rapidement et Port Saint John n’a pas tardé à réagir. Toutes les parties concernées sont fières de veiller au bien-être des gens de mer qui s’occupent du transport des produits commerciaux essentiels à travers le monde, surtout en cette période de crise », a précisé Paul Harquail, président de la Saint John Seafarer’s Mission.

– 30 –

Renseignements aux médias :   Paula Copeland, directrice, Communications et Responsabilité sociale de l’entreprise, Port Saint John, cell. : (506) 650-5288, courriel : pcopeland@sjport.com

Paul Harquail, président, Mission des gens de mer de Saint John,  T: (506) 632-8313, courriel : pharquail@stewartmckelvey.com

Cet article est également disponible en : Anglais