Saint John connaîtra une augmentation du nombre de passagers de croisière en 2016

Une journée où trois navires font escale en même temps, en 2015.

Le premier navire de croisière qui accostera au port de Saint John le 9 mai marquera le début d’une saison d’escales bien remplie.

Et lorsque le dernier navire larguera les amarres, le 28 octobre, 64 navires transportant environ 144 000 passagers et 57 700 membres d’équipage auront visité Saint John.

« Le nombre de passagers de croisière prévus en 2016 représentera un accroissement de 20 % par rapport à l’an dernier, a précisé le PDG de Port Saint John, Jim Quinn. Une excellente nouvelle pour le sud du Nouveau-Brunswick et ses nombreuses entreprises touristiques ».

Le calendrier des croisières de cette année comprend six escales inaugurales de navires venant dans notre ville pour la toute première fois. Il s’agit du Carnival Sunshine de Carnival Cruise Line, du Rotterdam de Holland America, de l’Anthem of the Seas de Royal Caribbean International, de l’Europa 2 de Hapag Lloyd, de l’Azamara Quest d’Azamara Club Cruises et de l’Amadea de Phoenix Reisen.

Azamara Club Cruises, qui exploite des navires de croisière de taille moyenne à marché spécialisé et de luxe, est un nouveau croisiériste à Port Saint John. Son navire Azamara Quest accostera le 1er octobre, ayant à son bord près de 700 passagers.

Blount Small Ship Adventures revient cette année et prévoit cinq jours d’escale.

La Disney Cruise Line revient également dans notre ville portuaire; l’arrivée du Disney Magic est prévue le 4 octobre, après une pause de quatre ans.

« Nous aurons huit jours où deux navires seront à quai simultanément, et quatre jours où trois navires feront escale en même temps. La journée de croisière la plus achalandée sera le 19 octobre : nous accueillerons alors 8 900 passagers et 3 500 membres d’équipage, soit 12 400 visiteurs au total dans la ville. Nous nous réjouissons de cette saison de croisières active pour les nombreux exploitants, petits et grands, du sud de la province qui sont tributaires de cette industrie », a ajouté M. Quinn.

Les activités de croisières à Port Saint John représentent une relance de 25 millions de dollars par année pour l’économie du Nouveau-Brunswick.

 

Cet article est également disponible en : Anglais